Le vintage-moderne de Gaelle Constantini





Vintage-moderne.
Deux termes qui au premier abord s’opposent…

Pourtant Gaëlle Costantini a la recette. Des ingrédients de premier choix dénichés dans les meilleures brocantes, puces et autres fripes. Quelques pincées de couture afin de retravailler les volumes, raccourcir une longueur.
Et pour finir, un soupçon de touche personnelle : écussons, broches, motifs dessinés à la main…
Le résultat ? Une pièce unique aux saveurs d’antan relevée d’actualité.



C’est en septembre 2008 que Gaëlle Constantini se décide à déposer sa marque.
Passionnée de pièces précieuses ayant vécues elle aime chiner, prendre son temps à choisir un tissu, le toucher, le sentir comme pour entendre ce qu’il a à lui raconter…Puis elle le regarde, apprend à faire connaissance avec l’objet pour lui donner une nouvelle jeunesse.
Elle corrige les épaulettes d’un chemisier, ajoute une boutonnière des années 20, transforme un manteau de fourrure en une cape à galons…
Un vrai travail d’orfèvrerie…



Cette jeune créatrice a un univers très éclectique : la nature, les objets du passé mais aussi celui de la Terre. Elle aime les histoires de capes et d’épées : les chevaliers pour leurs blasons, la dentelle et la passementerie d’époque. Elle privilégie le qualitatif au quantitatif : les matières, les finitions et les détails sont travaillés noblement.



Elle n’a pas encore ouvert de boutique en son nom, mais les lieux les plus branchés la proposent : BlackBlock au palais de Tokyo, Chez Lorette à Vincennes et régulièrement dans les ventes privées.




Retrouvez également l'actualité de Gaëlle Constantini sur son blog :

http://gaelleconstantini.blogspot.com/

Elle sera également vendu à l'espace Hippy chic (11 rue chapon Paris) du 8 au 12 avril .
Le vintage-moderne de Gaelle Constantini.
Voir l'article original
Share

Écrire commentaire

Commentaires : 0